29 août 2020

Fashion Light Up se rapproche de Zalis, le spécialiste des entreprises en difficultés

Dans ce contexte de crise, nous avons pu observer énormément d’initiatives solidaires ou de rapprochements d’enseignes car « à plusieurs, on est plus fort ! ». C’est dans cet état esprit que Fashion Light Up se rapproche de Zalis, le cabinet de conseil spécialisé dans les entreprises en mutation.

Nos expertises complémentaires nous permettront de répondre aux besoins de nos clients pour qu’ils puissent rebondir dans cette période particulière : accompagnement d’entreprises en difficultés, stratégie de marque et positionnement et excellence opérationnelle sur toute la chaîne de valeur (style, sourcing, achat, marketing et communication).

ENTRETIEN AVEC DANIEL COHEN, FONDATEUR DE ZALIS

Pouvez-vous nous présenter Zalis ?

J'ai créé Zalis en 2001 en développant une expertise dans l'accompagnement des entreprises en difficulté dans le domaine technologique. Début des années 2000, nous avons commencé à gérer des problématiques numériques, un sujet devenu aujourd’hui majeur au sein de toutes les entreprises en évolution.

ZALIS a souvent su anticiper les thèmes à forts enjeux tels que la transformation numérique, la révolution digitale, ou d’autres tournants majeurs dans de nombreux secteurs.

Dès 2008, fort de notre expertise, nous nous sommes diversifiés dans des secteurs d’activité variés : bancaire, immobilier, aéronautique, spatial, naval, santé, etc.… ZALIS est également, de nombreuses fois, intervenu dans le secteur du retail : centres commerciaux, distribution, secteur du jeu (casinos) et secteur de l’habillement (entreprises internationales).

 

Nous nous sommes démarqués en accompagnant des clients confrontés notamment à des problématiques de repositionnement stratégique, et en plaçant pour cela des équipes adaptées aux diverses situations : directeurs financiers, ressources humaines, commerciaux, etc… Ces experts pluridisciplinaires reflètent des valeurs similaires puisqu’ils oeuvrent ensemble depuis de nombreuses années en collaborant au sein de petites entreprises (PMI, ETI) jusque dans les plus grands groupes. La proximité au sein du travail et les valeurs partagées permettent alors à ZALIS d’agir avec les directions en place, en allant même jusqu’à parfois remplacer des équipes de direction.

 

 

Pourquoi vous êtes-vous rapprochés de Fashion Light Up ? De quelles manières les structures sont-elles complémentaires ?

 

Nous sommes persuadés que pour se développer dans un secteur, il est intéressant d’associer nos propres expertises à celles d’experts dans le domaine concerné, en vérifiant en amont que les philosophies des collaborateurs concordent et peuvent s’épouser afin d’avancer ensemble.

C’est dans ce sens que j'ai rencontré les partenaires de Fashion Light up et leur ai présenté le concept d’intervention de ZALIS, sa philosophie et suite à plusieurs rencontres, accompagné de divers intervenants de l’équipe, j'ai décidé qu’un beau projet commun pouvait voir le jour en travaillant main dans la main.

 

 

Dans le cadre de vos missions, quels sont les premiers domaines sur lesquels vous intervenez et quels sont les leviers plus structurants que vous actionnez à moyen terme ?

 

Sur l’ensemble de nos missions, ce qui nous intéresse dans un premier temps c’est de comprendre la raison d’être des entreprises avec lesquelles nous allons travailler, déceler l’enjeu porté par l’entreprise à accompagner, en quoi est-elle unique, et pour quelles raisons allons-nous agir afin de lui permettre de se développer et d’avoir un avenir.

Les leviers quant à eux sont multiples, en priorité nous analysons le volet financier et parallèlement les volets humain et organisationnel pour mettre l’ensemble en équilibre. Tout est fondamentalement lié.

 

 

… Et pour les acteurs du Retail, y a-t-il des particularités liées au secteur ou des points de vigilance à observer ?

 

Quand je compare ce secteur aux autres dans lesquels nous intervenons, ce qui me vient à l’esprit c’est : rigueur, créativité, flexibilité.

En effet ce secteur doit coller aux attentes en mouvement du consommateur avant toute chose et être réactif et même proactif (flexibilité), pour cela il doit innover et proposer des produits forcément attractifs (créativité), dans des contraintes de production, de coût et de rapidité (rigueur). Ces trois forces à l’œuvre sont les spécificités de ce secteur et dès que nous y intervenons, je suis attentif à la façon qu’a l’entreprise concernée de gérer ces trois lignes de force.

 

Dans cette période post Covid, quels sont les besoins récurrents des retailers ?

 

Aujourd’hui, la question qui est posée est de bien comprendre la nouvelle dynamique dans laquelle les acheteurs vont se positionner, car le contexte n’est pas clair, tout est actuellement surréel.

On remarque par exemple que certains retailers dans différents secteurs, ont dans un premier temps rattrapé les pertes de la période covid et enregistrent maintenant une baisse importante de leurs ventes.

On peut constater que pour l’ensemble du marché il n’y a aucune visibilité claire. On ne sait pas encore quels vont être les impacts sociaux et les conséquences sur le positionnement des entreprises qui seront touchées, car les ressources humaines dans ce secteur restent capitales et chaque départ engendre une perte de compétences.

 

 

Quand vous vous engagez aux côtés des entreprises dans des plans de restructuration, proposez-vous un forDeat de rémunération qui prend en compte également la performance ?

 

Depuis que Zalis existe, nous avons toujours fonctionné avec une base mensuelle et une partie basée sur l’atteinte d’objectifs qu’il nous appartient de déterminer avec le client.

Cette partie est fixée après avoir effectué un premier diagnostic qui peut être fait sous forme « éclair », sur une période de 10 jours à 6 semaines de façon à prendre des engagements sur la durée, c’est la part de risques de notre rémunération.

Copyright @FashionLightup2020

fashion light up linkedin2.png